Mot de passe perdu  

 La fédération EPGV nous invite à " Découvrir et profiter de séances gratuites conduites par des animateurs professionnels, pour assurer le bien-être physique, psychologique et social et éviter la situation de sédentarité liée à ce contexte exceptionnel.".
L'effort est louable mais attention aux Oreilles sensibles, ça grince par moment !

 

Bonus COVID
Une serie culte ...

Bonus

Bonjour chez vous !

 

"C’était il y a 53 ans : un mystérieux espion se réveillait en plein cauchemar, Prisonnier d’un petit village et dépossédé de son identité. Série ésotérique, originale dans son esthétique, surchargée de symboles et de sous-textes, Le Prisonnier est devenue en 17 épisodes une série-culte. Loin d’être désuète et poussiéreuse, elle mérite largement d’être vue ou revue aujourd’hui, toujours pertinente avec une grille de lecture actuelle.
Un demi-siècle plus tard, nous sommes tous un peu des prisonniers, qui aspirent à être autre chose qu’un simple numéro…"

 

" J'ai toujours été obsédé par l'idée d'emprisonnement dans une société libérale "
Patrick Mc GOOHAN

 

Le Prisonnier (The Prisoner) est une série télévisée britannique en 17 épisodes de 52 minutes diffusée en , créée par l'écrivain et ancien agent des services secrets George Markstein et Patrick McGoohan, acteur principal, scénariste, et le producteur exécutif.

La nature profonde de la série est avant tout éminemment pamphlétaire. Patrick McGoohan n'a de cesse d'alerter sur l'emprise impitoyable de services gouvernementaux sur l'individu par toute une kyrielle de méthodes sophistiquées.

Le Prisonnier est aussi fondamentalement un plaidoyer cinglant pour la liberté de pensée de l'individu contre l'écrasante propagande d'états totalitaires froidement calculateurs et exécuteurs.


 

Synopsis
Un agent secret britannique démissionne brutalement de son poste et rentre chez lui au volant de sa Lotus Seven. Alors qu'il fait ses valises pour partir en vacances, un gaz anesthésiant est diffusé dans son appartement londonien. À son réveil, il est dans un autre lieu, le Village. C'est un endroit étrange, à l'architecture baroque, dirigé par le Numéro 2 et habité par une communauté de villageois, tous vêtus d'habits colorés. Un badge numéroté sur la poitrine les identifie. L'homme est désormais le Numéro 6. Il réfutera cette dénomination et se déclarera libre envers et contre tout.


 

McGoohan a déclaré que l'essence de la série se trouvait dans les 7 épisodes suivants  :

  1. L'Arrivée (Arrival, épisode 1)
  2. Le Carillon de Big Ben (The Chimes of Big Ben, épisode 2)
  3. Liberté pour tous (Free for All, épisode 4)
  4. Danse de mort (Dance of the Dead, épisode 8)
  5. Echec et mat (Checkmate, épisode 9)
  6. Il était une fois (Once Upon a Time, épisode 16)
  7. Le Dénouement (Fall Out, épisode 17)

 


 
Générique
Le célèbre générique a été orchestré par Ron Grainer choisi par Mc Goohan lui-même.

 Séquences d'ouverture
Elles débutent sur un ciel nuageux, accompagné du bruit du tonnerre, qui se transforme en bruit d'un moteur à réaction. Alors que le thème musical commence, la vue du ciel se dissipe pour laisser apparaître un homme (Patrick McGoohan, le futur Numéro 6), au volant de sa Lotus Seven jaune et noire, immatriculée KAR I20C, roulant à grande vitesse sur une route déserte...

Patrick McGoohan est doublé par le comédien français Jacques Thébault. Dans la version anglaise, les habitants du village se saluent par un « Be seeing you » que l'on peut traduire par « À bientôt ! ». Pour la version française, Thébault propose la traduction « Bonjour chez vous ! »

 sources: https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Prisonnier

 

Ci-dessous Le 1er épisode en entier et en V.O. ( sans sous-titres Fr )
La série complète au format VHS est à votre disposition sur demande. wink

BE SEEING YOU

Comments est propulsé par CComment

Copyright DCA © 2011-2019. All Rights Reserved.